Voyage sur les flots de galaxies : Laniakea et au-delà

Calendrier Le 05/11/2019 (20:00 à 22:30)

Localisation UMONS - Grands Amphithéâtres (Auditoire Van Gogh)

Durée : 2h00

Inscriptions

Pas d'inscription nécessaire

Conférence exceptionnelle donnée par Hélène Courtois (Université de Lyon), dans le cadre du cycle Univers.

Notre galaxie et ses voisines se déplacent dans l’univers à une vitesse faramineuse de plusieurs centaines de kilomètres chaque seconde. Cette observation est connue depuis le début des années 60 sans que les astrophysiciens ne parviennent à en expliquer totalement la cause. Cette vitesse n’est pas due à l’expansion générale de l’univers, mais plutôt à la force de gravitation engendrée par la matière répartie autour de nous.

Dans les années 90 une équipe américaine de cosmologues, les chercheurs travaillant à la compréhension des lois qui régissent l’univers dans son ensemble, propose le modèle d’un « grand attracteur », situé dans une région de l’univers cachée à notre vue.
Une spécialité lyonnaise ancienne, qui n’est pas liée à la gastronomie, s’appelle la cosmographie. Il s’agit de cartographier les positions et les mouvements des galaxies, afin de comprendre quelles lois physiques donnent naissance à ces architectures célestes que l’on observe dans la répartition de la matière lumineuse.

Dans cette quête, nous avons découvert avec mon équipe, le super continent de galaxies dans lequel nous vivons : « Laniakea », reformulant le concept de notre cartographie locale.
Dans cette conférence, je vous présenterai cette découverte et la suite des recherches : avec les campagnes observationnelles aux télescopes situés à Hawaii, en Australie, dans l’espace. J’expliquerai aussi les méthodes d’analyse que nous avons inventé pour comprendre notre proche environnement cosmique.

Hélène Courtois est une astrophysicienne française leader mondial de « cosmographie ». Elle est vice-présidente de l’Université Lyon 1, membre senior de l’Institut Universitaire de France et chevalier des palmes académiques.
Elle utilise les mouvements des galaxies afin de comprendre la gravitation. Sa découverte du continent extragalactique dans lequel nous vivons, « Laniakea », a eu un impact retentissant. Elle a publié plusieurs articles scientifiques en couverture du renommé magazine « Nature ».
Fervente défenseure de la coopération internationale, de l’enseignement universitaire, de la diffusion de la culture scientifique et de l’éducation pour tous, elle est la marraine du planétarium de Vaulx-en-Velin, et est experte depuis dix ans auprès de la commission Européenne.

En 2018 elle a reçu le prix du Rayonnement Scientifique au Ministère des affaires étrangères
et le prix Eureka de l’AMCSTI pour la diffusion et l’enseignement des Sciences.

La conférence est gratuite et ouverte à tous, à partir de 14 ans.