Patrimoine artistique et monumental

Collection Patrimoine artistique et monumental

L’UMONS possède un important patrimoine monumental et artistique. De nombreuses peintures, stèles, sculptures, monuments aux morts, vitraux et installations artistiques se trouvent dans les locaux de l’institution dont deux vitraux d’Anto Carte, artiste montois de la première moitié du 20e siècle. Le premier intitulé Morts pour la patrie est installé à la Faculté Warocqué d’économie et de gestion et l’autre, provenant des Charbonnages d’Hensies-Pommeroeul, a été restauré et installé en 1982 dans le bâtiment de la Faculté polytechnique au boulevard Dolez. L’UMONS possède également une série de peintures murales du début du 20e siècle représentant des charbonnages des différents bassins miniers des provinces de Hainaut et de Namur au premier étage du bâtiment de la Faculté polytechnique de la rue de Houdain. Ce bâtiment existant depuis 1545 et remanié dans sa forme actuelle au 18e siècle par l’architecte montois Claude-J. de Bettignies est lui-même classé à l’inventaire du patrimoine wallon.

L’UMONS possède d’autres bâtiments prestigieux comme la Faculté Warocqué d’Économie et de Gestion, la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme, la chapelle du Bélian à la rue d’Havré, l’ancienne gendarmerie de Mons située rue du Rossignol ainsi que l’ancien couvent des Visitandines à la Place du Parc qui accueille en son sein les bibliothèques, le musée et le rectorat de l’université. Ce patrimoine est complété par le parc Hibakusha situé au Campus de la plaine de Nimy créé en mémoire des victimes des bombardements nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki de 1945 et par le patrimoine mobilier ancien disséminé dans les bâtiments de l’institution : armoires vitrées des années 1900-1910, porte-manteaux provenant de l’École des mines, bureaux ayant appartenus à des personnalités de l’institution, etc.