Cet évènement est terminé.

Astéroïdes : la défense planétaire s’organise !

Conférence

Calendrier Le 16 novembre 2022 (20:00 à 21:15)

Localisation UMONS - Campus Plaine de Nimy - Auditoire Van Gogh

Inscriptions

Pas d'inscription nécessaire

Par Emmanuel Jehin, astrophysicien

Le 15 février 2013 un astéroïde de 20 mètres est apparu de nulle part et a explosé en entrant dans l’atmosphère, 23 kilomètres au-dessus de la ville russe de Tcheliabinsk. Les habitants ont ressenti la chaleur de l’explosion à 60 km à la ronde. Les vitres de milliers de bâtiments ont explosé. Un millier de personnes ont été blessées par des éclats. Bien loin de l’ampleur du cataclysme qui a causé la disparition des dinosaures il y a 66 millions d’années, cet évènement a rappelé au grand public et aux politiques le danger potentiel que représente la chute sur Terre des astéroïdes. Même si la probabilité d’un gros impact est extrêmement faible, chaque jour de nouveaux astéroïdes géocroiseurs sont découverts.

Emmanuel Jehin, astrophysicien à l’Université de Liège et spécialiste des comètes et des astéroïdes, fera le point sur la question de la défense planétaire. Elle s’organise enfin parmi les grandes nations avec, notamment, les résultats de la première mission spatiale DART de la NASA pour impacter un astéroïde en vue de mieux comprendre comment protéger la Terre.
C

À propos du conférencier 

Après une thèse de doctorat à l’ULiège, Emmanuel Jehin a passé sept ans au Chili à l’Observatoire Européen Austral (ESO). Aujourd’hui il est astrophysicien et maître de recherche au F.R.S-FNRS au sein de l’Institut STAR de l’ULiège où il enseigne dans le master en Sciences spatiales. Emmanuel Jehin est spécialiste de l’étude des petits corps du système solaire, et plus particulièrement des comètes et des astéroïdes Il est responsable du projet TRAPPIST (TRAnsiting Planets et PlanetesImals Small Telescope), qui a permis en 2017 la découverte du système exoplanétaire TRAPPIST-1. Passionné par les étoiles depuis son plus jeune âge, il est très impliqué dans la vulgarisation de l’astronomie, notamment auprès des jeunes et au sein du Groupe Astronomie de Spa qu’il préside.