Exposé n° 31 : Accent(s) belge(s) ? Non, particularités phonétiques du français de Belgique

Exposé dans les écoles

Calendrier Du 1 septembre 2020 au 30 juin 2021 de : à :

Localisation Dans votre classe !

Retour à l'activité Des scientifiques de l’UMONS dans les écoles ?

Le français est la langue maternelle de plusieurs millions de Belges ; et il n’existe pas de langue « belge ». Toutefois, il existe des particularités lexicales, appelées « belgicismes », que les élèves connaissent et étudient souvent au cours de français. Mais il existe aussi des particularités de prononciation, connues de façon plus spontanées, généralement désignées sous le terme commun d’ « accent ». Or les caractéristiques de ces « accents » font l’objet d’étude et sont abordées dans la formation du traducteur-interprète. En tant que spécialiste des langues étrangères et du français, ce dernier doit en effet éviter que des particularités régionales marquées perturbent la bonne compréhension du message, par exemple s’il interprète à destination d’un large public. L’exposé proposé vise à faire découvrir d’abord quelques notions théoriques de la phonétique du français, puis à répertorier, à partir de la comparaison d’enregistrements audio, quelques spécificités de prononciation belges, par rapport à une prononciation française standard.

Exposé proposé par Elisabeth Castadot.