En route pour la montagne

De nos jours, la montagne est une destination fort appréciée des touristes, en été comme en hiver. Pendant de nombreux siècles, la région des Alpes en général, et le massif du Mont Blanc en particulier, sont restés largement méconnus d’un point de vue géographique et cartographique. Longtemps, d’effrayantes légendes ont entouré ces sommets, entraînant la crainte et la fascination des habitants de la vallée. À partir du 18e siècle, on se passionne pour les grands spectacles de la nature. En Europe, les Alpes donc suscitent un vif intérêt et se retrouvent au cœur d’enjeux à la fois scientifique, esthétique, littéraire, politique et philosophique. De nombreux voyageurs- géographes, naturalistes, philosophes, artistes- partent à l’assaut de ces sommets si mystérieux. Un des explorateurs les plus emblématiques de la région des Alpes est le Genevois Horace Benedict de Saussure (1740-1799). Formé à différentes disciplines, Saussure met en place un programme de recherche sur la région qui regroupe la géologie, la minéralogie, la physique, la météorologie, l’hydrographie, l’histoire naturelle. Il effectue ainsi plusieurs expéditions et est le premier à envisager l’ascension du Mont Blanc, ce qui fait de lui l’un des fondateurs de l’alpinisme. La synthèse de ses pérégrinations sont publiées dans Voyages dans les Alpes. Dans le présent volume, on retrouve notamment des informations sur le froid et la neige ainsi qu’un chapitre sur l’histoire des tentatives d’ascension du Mont Blanc. Si le but de la publication est bel et bien scientifique, Horace Benedict de Saussure ne néglige pas la dimension esthétique et littéraire pour en faire une œuvre instructive et agréable à lire.

En savoir + :
Brezinski C., Les images de la Terre : cosmographie, géodésie, topographie et cartographie à travers les siècles, Paris, L’Harmattan, 2010.
Guyot A., « Les récit de voyage en montagne au tournant des Lumières », dans Sociétés et représentations, n°21, avril 2006, pp.119-133.
Guyot A., « Quand science et littérature se croisent dans les Alpes au tournant des Lumières : Saussure et Bourrit », dans Littératures classiques, n°85, mars 2014, pp. 233-246.