Séduction et galanterie à Mons au 17e siècle

Recueil des plus beaux airs de ce temps 1620

Ce recueil de chansons écrites à la main n’est pas un simple chansonnier. Composé en 1620, ce document est le cadeau d’un homme amoureux à la dame de son cœur. Sous une précieuse reliure en soie rose, se cache un livre d’amour que seule une clientèle aisée pouvait s’offrir. Le chansonnier contient 74 chansons en français sur le thème de l’amour. Les paroles sont décorées de fleurs, de fruits, d’oiseaux et d’insectes, ce qui souligne la passion amoureuse.

Ce recueil est aussi précieux par ses riches peintures rehaussées d’or. Les peintures ont toutes trait à l’amour avec des scènes de la mythologie grecque. On retrouve également dans les illustrations des personnages ainsi que des paysages liés à la ville de Mons comme le beffroi et la collégiale Sainte-Waudru.

Le livre se termine par la scène du cortège funéraire de Cupidon. On y trouve le portrait d’une jeune femme, sans doute celle à qui était destiné le recueil et des représentations d’animaux (chevaux, félin, singe et licorne).

Ce document est conservé à la bibliothèque centrale de l’UMONS.

Pour retrouver le document numérisé avec davantage d’informations, rendez-vous sur la bibliothèque numérique PHENIX
Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin, en ligne
Van Sprang S. (sous la dir.), L’empire de Flore : histoire et représentation des fleurs en Europe du XVIe au XIXe siècle. Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1996.