Collections privées

Collections privées

Le MUMONS assure la conservation de plusieurs collections privées provenant de donation de personnes liées à l’UMONS. La collection de Marcel Ledocq, ancien ingénieur aux Ateliers de constructions électriques de Charleroi et père du professeur Jean Ledocq, comporte de nombreux instruments provenant des surplus laissés en Europe par l’armée américaine à la fin de la Seconde guerre mondiale. Marcel Ledocq avait construit un laboratoire dans la maison familiale pour donner le goût des sciences à son fils. Ce dernier a légué à l’UMONS l’héritage scientifique de son père.

La collection de Guy Noël, ancien professeur de mathématiques de l’Université Mons-Hainaut, est arrivée à l’UMONS à la fin de l’année 2018. Composée de 98 pièces, elle contient des machines à écrire dont certaines relativement rares comme la Mignon modèle 2 d’AEG, des calculateurs mécaniques, électromécaniques et digitaux, des calculatrices et des ordinateurs et programmes informatiques anciens et couvre la période 1890-1990. Elle est complétée par de nombreuses notices d’utilisation et des manuels de programmation informatique. Elle permet d’étudier l’histoire des instruments mathématiques et informatiques ainsi que l’histoire de la communication.

La collection François Billen provient d’un don effectué par sa fille, Claire Billen. François Billen était un ingénieur chimiste, fabricant et vendeur d’objets scientifiques et concierge d’hôtel à Bruxelles au milieu des années 1950. Sa collection, constitué d’une quarantaine d’instruments, comporte quelques pièces exceptionnelles comme une lunette astronomique du début du 20e siècle et un récepteur de télégraphie sans fil de Branly.

La collection d’Henri Grosjean, ancien professeur de chimie biologique de l’ULB et directeur de recherche émérite du CNRS, père du professeur Philippe Grosjean, a été donnée à l’UMONS en août 2019. Elle comporte 16 instruments liés à la biologie dont un micromanipulateur des années 1950 et une des premières étireuses de micro-capillaires datant de 1990, ainsi que des dossiers d’archives liés à l’utilisation de ces instruments par Henri Grosjean. Enfin, le MUMONS a reçu des dons de quelques instruments et objets scientifiques ou usuels de la part de membres de l’université.

APPEL AUX DONS :

Nous recherchons tous types de collections appartenant ou ayant appartenu à des personnes de préférence liées à l’UMONS et à ses prédécesseurs (membres du personnel, professeurs et chercheurs, étudiants) mais sans exclusive. Si vous souhaitez faire un don ou avoir plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.