L’invisibilité des femmes de sciences à la lumière de l’étude des galaxies

Conférence

Calendrier Le 4 mars 2021 (20:00 à 22:00)

Localisation Sur la chaîne YouTube MUMONS

Inscriptions

Pas d'inscription nécessaire

Par Sandrine Schlögel (cosmologiste & philosophe, UNamur)

Accédez au direct !

Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme, en collaboration avec le groupe Genre.S de l’UMONS et les hautes écoles partenaires – HEH, Condorcet et HELHa -, la cosmologiste Sandrine Schlögel viendra nous raconter l’histoire des sciences et nous parler des processus d’invisibilisation des femmes de science.

Il a fallu attendre le début du XXe siècle pour commencer à comprendre la nature des galaxies et, en particulier, pour savoir que la Voie lactée n’est qu’une galaxie parmi d’autres !

Ces recherches se sont poursuivies tout au long du XXe siècle avec notamment l’hypothèse de la matière noire qui joue aujourd’hui un rôle majeur dans notre compréhension des galaxies et de l’Univers à grande échelle. Des femmes ont largement contribué à ces recherches. Pourtant, leurs noms sortent de l’ombre seulement depuis quelques années…

Nous parcourrons l’histoire de l’astronomie, du XIXe siècle jusqu’à nos jours, en nous attardant sur quelques moments clés où des femmes ont contribué à l’élaboration de nos connaissances actuelles sur les galaxies. Nous mettrons en lumière comment les stéréotypes de genre ont influencé la reconnaissance des femmes pour leurs recherches et leur présence dans des disciplines scientifiques.

Plus largement, ce sera l’occasion de se questionner sur les effets que produisent les différentes manières de raconter la science !

Retrouvez tous nos directs sur notre chaîne YouTube.